0%
avril 2021

Un baromètre PropTech, en collaboration avec ESCP Business School

ESCP Business School, grâce au travail réalisé par le professeur Jaime Luque et avec le soutien de la Principauté de Monaco a publié le 22 avril dernier le premier baromètre annuel des tendances qui animent l’univers de la PropTech. Grâce aux travaux conduits sous le patronage de Robin Rivaton, investisseur et essayiste français spécialisé sur les sujets de la smart city, de l’immobilier et des nouvelles technologies, le baromètre PropTech Global Trend 2020 propose une analyse en profondeur du secteur de la PropTech et des tendances qui l’animent à l’échelle mondiale.

La PropTech : un essor tardif mais riche en opportunités

La PropTech (également appelée Real Estate Tech, Retech, Estech ou RealTech) est l’abréviation de « property technology ». Ce terme fait référence aux logiciels, outils, plateformes, applications, sites web, et autres solutions numériques utilisées par les professionnels de l’immobilier. Il englobe également la Contech (technologie de la construction) et la CREtech (immobilier commercial) et se chevauche parfois avec l’univers de la Fintech.

Longtemps considéré comme un secteur relativement traditionnel, l’immobilier est pourtant un domaine en pleine mutation dont les évolutions méritent d’être mises sous le feu des projecteurs car elles concernent chacun d’entre nous : nous sommes tous des clients de cette industrie et serons tous, directement ou indirectement, affectés par les changements qui s’y opèrent.

Cette vague d’innovation dans le secteur de l’immobilier s’accélère aujourd’hui sous l’effet des développements technologiques conjugués aux changements générationnels largement influencés par la révolution digitale.

Cet essor tardif se caractérise par un dynamisme sans précédent au sein d’une industrie qui entend rattraper son retard et qui brille par son attractivité auprès des investisseurs. La PropTech offre de nombreuses opportunités qui s’articulent autour de trois piliers détaillés dans ce baromètre :

  • L’accès à l’information grâce notamment à des données complètes disponibles plus facilement et à moindre coût
  • L’efficacité renforcé des transactions au travers par exemple des plateformes ou des outils de signatures virtuels
  • La gestion et le contrôle avec les portables, ou autres appareils technologiques de plus en plus sophistiqués, qui servent aujourd’hui de tableau de bord pour le management immobilier.

La PropTech : un marché dynamique en pleine expansion

Pour sa première édition, le PropTech Global Trend 2020 analyse l’évolution de ce secteur dans le temps, depuis son émergence aux États-Unis en 1976 à aujourd’hui, retraçant au travers de graphiques ces différentes variations. Il souligne notamment les périodes de forts dynamismes d’un secteur qui a levé 84.4 milliards de dollars entre 1999 et 2020 et analyse l’évolution des financements qui contribuent à son développement.

Le baromètre met également en lumière les acteurs, entreprises et financiers, qui évoluent sur le marché de la PropTech largement dominé par les États-Unis : 58 % des startups qui le composent sont américaines. Il offre une analyse géographique de ces forces en présence, s’attachant notamment à l’aspect financier en révélant par exemple que les principales levées de fonds du secteur sont portées par des startups américaines, chinoises et indiennes.

Il en propose également une répartition par catégories, soulignant ainsi que les objets connectés, les services à domiciles ou encore les locations longues durées sont celles qui sont aujourd’hui plébiscitées par les investisseurs.

Au total, ce baromètre analyse 1 724 entreprises, réparties en 12 catégories dans 64 pays pour 3 118 investisseurs.

« Ce premier état des lieux et toutes les données récoltées doivent permettre d’analyser les tendances et de suivre, année après année, les évolutions d’une industrie qui se digitalise sur le tard. L’objectif de ce baromètre annuel est de permettre une meilleure compréhension des enjeux et opportunités qui entourent le secteur de la PropTech, de renforcer l’écosystème et finalement de créer des synergies qui bénéficient à la fois à l’économie et à la société » indique Jaime Luque, Professeur ESCP à Madrid et Directeur du Real Estate Tech Innovation programme.

« Le baromètre Real Estate Tech est à l’intersection de deux sujets essentiels pour la Principauté. L’immobilier qui est un secteur économique essentiel et stratégique pour Monaco et le numérique qui est un des vecteurs prioritaires de son développement présent et futur. Ce baromètre est la première pierre de l’ambition monégasque de devenir un centre mondial du Real Estate Tech » explique Frédéric Genta, délégué interministériel chargé de la transition numérique de la Principauté de Monaco.

« Première école de commerce du monde, ESCP a toujours été à l’avant-garde des grandes mutations. Aujourd’hui, elles sont technologiques et environnementales. Dans le Real Estate, les deux dimensions sont complémentaires. Nous sommes fiers d’associer des Alumni ESCP tels que Robin Rivaton ou Frédéric Genta, qui sont des leaders dans leur secteur, à notre expertise » ajoute Frank Bournois, Directeur général de ESCP.

   Partager :
Découvrez le Baromètre ici ! Téléchargez